Discours de Thierry Saint-Martin, parrain de la promo 2013/2014




Chers diplômés,

Je suis ravi d’être parmi vous aujourd’hui et je suis très honoré de pouvoir parrainer votre promotion. Je tiens tout particulièrement à remercier la Directrice de l’IAE Aix-Marseille, Virginie de Barnier, de m’offrir cette opportunité. Je suis également très ému car il y a près de 20 ans je me trouvais à votre place. Je suis en effet un ancien de l’IAE Aix-Marseille et ma promotion fête cette année ses 20 ans. Quelques anciens de la même promotion que moi sont là aujourd’hui et je profite de l’occasion pour les saluer.

C’est un énorme plaisir pour moi de revenir ici tant d’année après et de voir ce qu’est devenu l’IAE Aix-Marseille. Cette école n’a cessé de croître, de se développer, de s’ouvrir sur le monde. En 1995, cette formation était déjà connue et reconnue en France mais sa renommée a depuis traversé les frontières et c’est aujourd’hui une formation d’excellence qui rayonne au niveau international et figure dans les meilleurs classements mondiaux grâce à ses nombreuses accréditations. Je tiens vraiment à saluer le travail extraordinaire que font le corps professoral et le personnel administratif de l’IAE pour maintenir cet établissement parmi les formations d’excellence.

Aujourd’hui est un jour important pour vous, ce diplôme est un accomplissement, une réussite et je vous félicite pour cette belle étape qui marque le début de votre carrière professionnelle.

En tant que parrain, je souhaite partager avec vous mon expérience personnelle de l’IAE Aix-Marseille, ce que j’en ai retenu et ce qui constitue à mes yeux les forces de cette formation. L’année que j’ai passée ici m’a profondément marqué et m’a transformé : ce fut une fin et un commencement. Ce fut pour moi une année charnière, la transition entre le monde étudiant et la vie professionnelle. Si je devais résumer mon année passée ici, je dirai que l’IAE d’Aix-Marseille, c’est pour moi 3 mots qui résument les forces de cette école :
·         « L’Humain » :
Ce fut avant tout une aventure humaine grâce à la diversité des étudiants que j’ai rencontré ici. Avant l’IAE j’ai fait une école de commerce où nous étions tous sur le même modèle, tous ayant un bac scientifique, tous issus de classes préparatoires… J’ai fait connaissance ici avec des étudiants venant d’horizons différents, aux expériences et aux formations diverses et cela m’a ouvert les yeux sur beaucoup de choses. La diversité crée l’échange qui est source de richesses. Cette diversité est vraiment un atout que vous devez mettre en avant quand vous parlez de l’IAE car les recruteurs en entreprise sont très sensibles à cet argument
·         « L’Ouverture »
L’IAE a été pour moi un pont vers l’entreprise et sa force réside dans ce savant mélange entre cours théoriques et interventions de professionnels qui viennent partager avec les étudiants leur quotidien. Cela m’a aidé à finaliser mon projet professionnel. J’essaie modestement de participer à cela en venant chaque année passer quelques jours avec les étudiants du Master Marketing pour présenter ce que je fais au quotidien chez Nielsen. Aujourd’hui, en devenant diplômés de l’IAE d’Aix-Marseille, vous rejoignez la communauté des anciens et à ce titre je pense que vous avez un rôle à jouer pour aider l’IAE à conserver son statut. Après avoir reçu, vous allez pouvoir transmettre aux jeunes qui arrivent après vous votre savoir-faire, votre expérience. L’ouverture, c’est aussi l’ouverture sur le monde. Cela n’existait pas vraiment il y a 20 ans mais l’IAE Aix-Marseille a su évoluer. Les partenariats et les échanges avec les universités et les écoles étrangères, les « study-tours », la venue d’étudiants du monde entier sont une des forces de l’IAE car les entreprises évoluent dans un univers concurrentiel de plus en plus globalisé.
·         « L’Environnement » :
C’est tout ce qui nous entoure… La région dans laquelle se trouve l’IAE est une des plus belles au monde. C’est un véritable privilège de pouvoir apprendre ici, en Provence. Qu’y a-t-il de plus magique que de voir le soleil se lever sur la montagne Sainte Victoire depuis sa salle de cours ? Mon métier m’a amené à voyager à travers la planète mais j’ai toujours le même émerveillement chaque fois que je reviens ici… L’environnement, c’est la Provence mais c’est aussi le réseau auquel appartient l’IAE. Ce n’est pas une école perdue à Puyricard, elle appartient à l’université d’Aix-Marseille, la première université de France et elle tisse des liens avec de plus en plus d’écoles dans la région : l’ENSAM, Centrale, Polytech…

En tant que parrain, c’est aussi mon rôle de vous prodiguer quelques conseils à vous qui débutez votre carrière. Je n’ai pas la prétention de dire que j’ai les clés de la réussite. Moi-même, je ne suis qu’à la moitié de ma vie professionnelle et j’ai encore beaucoup de choses à prendre… Les 20 années qui nous séparent me donnent seulement un peu plus de recul que vous sur le monde du travail. J’aurais donc 3 conseils à vous donner :
·         N’ayez pas peur de l’échec !
C’est une des choses qui nous différencie du monde anglo-saxon où l’échec n’est pas tabou et fait partie de la vie professionnelle. En France, on lui attribue beaucoup trop d’importance, on stigmatise ceux qui échouent et la peur de l’échec nous paralyse parfois. On a le droit de se tromper, on a le droit de commettre des erreurs. Le plus important est d’en tirer les leçons et de continuer à avancer. Toutes les sociétés qui dominent le monde aujourd’hui, que ce soit Google, Amazon, Facebook, Apple… et bien d’autres ne se sont pas créées en un jour, leurs fondateurs ont commis des erreurs, ont essuyé des échecs et ont recommencés sans cesse avant de trouver les clés de la réussite.
·         Le « savoir-être » est aussi important que le « savoir-faire »
Vous êtes au tout début d’un long chemin mais vous devez absolument conserver malgré les années qui vont passer ce savoir-être que vous a inculqué l’IAE. Vous en devez jamais perdre votre curiosité, votre soif d’apprendre, votre énergie, votre envie d’avancer, votre capacité à créer un réseau… Toutes ces aptitudes que vous avez développées à l’IAE sont aussi importantes que les connaissances théoriques que vous avez acquises. Le monde dans lequel nous vivons évolue de plus en plus vite et les connaissances théoriques se périment, la « savoir-être » perdure.

·         Prenez du plaisir !
En 2005, Steve Jobs, l’ancien DG charismatique d’Apple, était intervenu lors d’une cérémonie de remise des diplômes à l’université de Stanford aux Etats-Unis. C’était une période particulière de sa vie car on venait de lui diagnostiquer un cancer et il savait malheureusement qu’il était condamné. Il avait fait un discours très poignant (http://news.stanford.edu/news/2005/june15/jobs-061505.html) où il avait rappelé aux étudiants que la vie est courte, qu’il faut profiter de chaque jour comme si c’était le dernier, y compris dans sa vie professionnelle. Ces mots raisonnent très fort en moi aujourd’hui car, quand j’ai recherché les anciens de ma promotion que j’avais perdu de vue, j’ai malheureusement appris le décès d’une de nos camarades et j’ai une pensée pour elle aujourd’hui. Elle s’appelait Julia… Le seul conseil que je puisse vous donner est donc de trouver un travail que vous aimerez, où vous vous épanouirez, où vous prendrez du plaisir.

Je terminerai ce discours en reprenant les mots par lesquels Steve Jobs avait conclu le sien à Stanford il y a 10 ans. Il avait dit : « Stay hungry, stay foolish », « Restez affamés, restez fous » !


Encore bravo à tous et merci.

Discours prononcé le 23.05.2015 par Thierry Saint-Martin (promotion 1995), parrain de la Promo 2013/2014 
                                                                                                                                         

Commentaires